Comment devenir ergothérapeute ?

La profession d’ergothérapeute attire de plus en plus de jeunes intéressés par les métiers liés à la santé. Mais comme tout métier, il requiert une formation professionnelle. D’autant plus que cela touche la santé. Ce qui est sûr c’est que c’est un métier qui a de l’avenir.

Que fait l’ergothérapeute ?

Il est nécessaire de savoir ce qu’est l’ergothérapie avant de parler de la profession d’ergothérapeute. Effectivement, il n’y a pas de meilleur moyen de comprendre un métier que de savoir en quoi cela consiste. Selon la définition donnée par l’Association Nationale Française des Ergothérapeutes ou ANFE, l’ergothérapie fait parti des professions de la santé. Son objectif est de permettre aux personnes dépendantes d’avoir des activités humaines sans risque pour leur santé et celle de leur entourage. Ainsi, l’ergothérapeute va travailler sur les moyens efficaces de rééduquer une personne lésée en autonomie.
Mais pour pouvoir exercer cette profession, il faut faire des études.

Quel parcours pour exercer le métier d’ergothérapeute ?

L’exercice des fonctions d’ergothérapeute demande obligatoirement la possession d’un diplôme d’Etat d’ergothérapeute. Ce diplôme n’est pas évident d’intégrer une école d’ergothérapie. Néanmoins, il y a deux manières de pouvoir se faire sélectionner pour ces écoles : avoir le bac ou justifier de 5 ans d’expérience dans les professions de la santé.
En ce qui concerne les bacheliers, toutes les séries peuvent participer à la sélection mais les bacheliers scientifiques sont les plus recommandés. Pourquoi les séries scientifiques ? Tout simplement parce qu’il y a des matières scientifiques durant les épreuves de sélection.
Les professionnels qui ont une expérience professionnelle de 5 ans peuvent aussi passer le concours pour étudier l’ergothérapie et ainsi devenir ergothérapeute. Et les épreuves de sélection restent les mêmes pour tout le monde. Pour trouver une ergothérapeute efficace : https://ergotherapeute-pays-de-loire.fr/ Marie saura vous conseiller.

Il faut accomplir trois ans d’étude et réussir les examens avant d’avoir son diplôme. A la sortie des études, un ergothérapeute peut travailler dans un milieu hospitalier.

Il travaillera en conséquence avec d’autres professionnels de la santé. Il faut noter que l’ergothérapeute ne doit pas assurer des prestations de psychanalyse ou autre à moins d’avoir pris cette spécialité. Dans ce cas, il portera le nom de « ergothérapeute-psychothérapeute ». A savoir que ce sont deux fonctions très complémentaires. Sachant qu’un ergothérapeute peut travailler avec des personnes ayant des handicap physique et mental, il doit maîtriser quelques bases de la psychologie.
Et maintenant que certains patients demandent à voir un ergothérapeute à domicile, ce métier est un métier avec de belles promesses d’avenir.