kinesitherapeute

Qu’est-ce qu’un kinésithérapeute ?

La kinésithérapie est une profession paramédicale qui est aujourd’hui exercée par plus de 70 000 professionnels en France aujourd’hui. Leur métier consiste à traiter la douleur de leurs patients en utilisant la thérapie par les mouvements ainsi que la gymnastique médicale.

Quels sont les traitements proposés par les kinésithérapeutes ?

La kinésithérapie peut s’appliquer dans plusieurs cas. Elle peut être préventive, lorsque l’objectif est de réduire un risque de lésion relatif à un organe ou à un membre fragile. Elle peut être également une solution en cas de rééducation, suite à un incident ayant causé un dysfonctionnement quelconque. Ainsi, un kinésithérapeute pourra vous aider à traiter tout un éventail de troubles fonctionnels que ce soit musculaire, orthopédique ou même neurologique. Pour ce faire, il faut tout d’abord que l’intervention d’un kinésithérapeute soit prescrite par le médecin du patient. Les informations qui y sont contenues serviront de base afin de définir le traitement adéquat. Les techniques utilisées varient des mouvements de gymnastiques aux séances de piscine.

Quelles sont les compétences requises pour exercer le métier de kinésithérapeute ?

Pour devenir Kinésithérapeute, plusieurs qualités sont primordiales :

• Il faut tout être en bonne condition physique car les méthodes utilisées demandent beaucoup d’efforts.
• Le Kinésithérapeute se doit également d’avoir une écoute active pour bien comprendre la source des maux de son patient.
• La patience est aussi nécessaire pour faire carrière dans ce métier étant donné que certains patients seront des handicapés ou des personnes ayant subi des traumatismes à plusieurs reprises.

Les Instituts de Formation en Masso-Kinésithérapie sont au nombre de 42 en France. Pour obtenir le diplôme d’Etat qui vous habilitera à exercer ce métier, il faut intégrer l’un de ces Instituts et suivre un cursus de trois ans. En revanche, ceux qui souhaitent se lancer dans cette formation choisissent souvent de suivre ce qu’on appelle « première année commune aux études de santé » ou PACES pour se préparer au concours d’entrée qui est très sélectif. A l’issue de ce cursus, les diplômés obtiendront un statut équivalent au Bac + 4.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *